Vie Municipale

Actualités Jumelage

RENCONTRES LOOS-GESEKE ET GESEKE-LOOS

  • Echanges scolaires du 1er au 5 mai entre le lycée Gymnasium Antonianum de Geseke et le Lycée St Vincent de Loos, réception en mairie le 2 mai.

La ville a accueilli du 27 mars au 7 avril Louisa, lycéenne à Geseke, pour un stage dans le service « Administration générale ».

  • Les Dauphins à Geseke le 14 juin pour la fête de la natation organisée par l’association sportive Geseke TV 1862

  •  

    • geseke 3.jpg

    •  

      geseke 4.jpg

       

       

      logo geseke.jpg

       

       

       

      • Geseke

      • Fête des 800 ans de la Ville de Geseke du 21 au 23 juillet
      • Comme le jubilé avait lieu au beau milieu des vacances, seule une trentaine de membres de la délégation Loossoise put assister aux différentes manifestations. Les invités furent captivés par le défilé des confréries locales de tireurs dont celle de la Saint-Sébastien – 2250 membres – fondée en 1412, habillés de queue de pie et pantalon blanc, et coiffés de haut-de-forme. Leurs majestés – le roi étant le meilleur tireur de l’année – sa reine et les dames d'honneur, étaient en grande toilette. Les officiers arboraient le sabre. Intégrées dans le cortège, les cliques et fanfares ne ménageaient pas tambours, caisses et cuivres. « Ils pourraient défiler sur les Champs-Elysées », s'exclamaient les Loossois. La gaie et chaleureuse ambiance de la soirée de samedi, dans et autour de la salle des fêtes, fit connaître aux invités la sensibilité de leurs hôtes gésékois.

        La fête s'acheva sur un dîner en blanc, servi au parc Thoholte : plus de 400 convives, tous de blanc vêtus, sur le gazon vert devant une noble demeure à la façade baroque et restaurée, datant de 1714. En arrière-plan, le clocher inébranlable de Saint-Pierre, comme érigé pour l'éternité. Quel beau tableau !

        Rien d'étonnant que les Loossois se procurèrent en guise de souvenir, autocollants, mugs, jeux de cartes voire un drapeau ; souvenirs d'un week-end inoubliable. (par Siegfried Gödde)

      • geske 2_0.jpg

  •  

  • geseke1.jpg

     

     

  •  

 

  Traduction d'un article paru dans le DER PATRIOT / GESEKER ZEITUNG le 19/12/2017

Retrouvez l'article ici

 

 

 

Une poignée de carottes pour les rennes

 

Noël à Loos, ville jumelle de Geseke

 

 

La Saint-Nicolas célébrée le samedi 9 décembre dans le jardin public, était l'ouverture de la période festive qui clôt l'année. En prélude et dans un décor de farces et attrapes, deux groupes de danse ouvraient le bal. Puis, le sombre et menaçant Père Fouettard faisait une courte apparition; aussitôt après, l'admirable Saint-Nicolas entra en scène. Un géant haut de 4,40 mètres, lourd de 100 kg et porté par quatre hommes, accompagné de son âne Galopin, lui aussi fabriqué en carton-pâte. Et durant la séance-photo, Saint-Nicolas était entouré d'une foule d'enfants qui voulaient poser avec lui. Ensuite, ils se ruèrent sur le glacier d'escalade et la piste de luge gonflable.

Sur la place Winston-Churchill, une patinoire, ouverte du 16 au 27 décembre, invite les amateurs de la glisse à faire des pirouettes. Les mélomanes, en revanche, assisteront en l'église de la Sainte-Trinité à un concert proposé par un orchestre à vent, un orchestre à cordes et un ensemble vocal. Les enfants de quatre à huit ans pourront écouter de merveilleuses histoires alors que les plus petits regarderont un spectacle de marionnettes. Les lycéens qui apprennent l'allemand à l'Institution Saint-Vincent-de-Paul, jumelé avec le lycée de Geseke, ont le privilège de partir le 18 décembre au marché de Noël d' Aix-la-Chapelle, en compagnie de Mesdames Belpaire et Ricoleau, leurs professeurs.

Le 24 décembre est un jour ouvrable; en règle générale, les commerces sont ouverts jusqu'à 19h00, épiceries fines et rayons alimentation font un chiffre d'affaires record. Journée éprouvante pour vendeurs, vendeuses et maîtresses de maison qui après le travail, préparent le réveillon. La soirée se déroule autour de la table, garnie d'huitres, foie gras, gibier ou dinde aux marrons, bûche et d'autres desserts, arrosés de vins et spiritueux. A 23h30, les fidèles assistent à la messe de minuit célébrée en l'église Notre-Dame-de-Grâce.

Avant d'aller se coucher, les enfants posent une poignée de carottes sous l'arbre de Noël. Elles réconforteront Rudolphe au nez rouge et les autres rennes qui tirent le traîneau plein de cadeaux et arriveront au cours de la nuit. Nuit qui sera de courte durée, d'ailleurs, parce qu'au lever du jour, les enfants se précipiteront dans la salle de séjour, suivis de parents mal réveillés, la bouche empâtée et sèche. Les carottes ont disparu; à leur place, un tas de cadeaux. Merci Papa Noël!

 

 

Dr. phil. Siegfried Gödde