« Retrouver de la beauté dans ce que nous voyons au quotidien »

marc dubord

Marc Dubord, photographe, réalise des portraits et des reportages aux Oliveaux

Marc Dubord est membre fondateur de l’association « Photoxyde ». Dans le cadre d’un appel à projets, appareil photo à la main, il part à la rencontre des habitants des Oliveaux et de Clemenceau. Focus sur ses débuts dans le quartier des Oliveaux.

2 janvier - Marc Dubord (37).jpg

Bonjour Marc, pouvez-vous nous présenter votre démarche ?

MD : Nous avons remporté un appel à projets dans le cadre du contrat de ville qui consiste à réaliser, à l’aide de photos, un diagnostic visuel des acteurs du terrain. Ce diagnostic comprend différents volets : l’architectural et le social. Cela n’a pas vocation à être exhaustif mais la photo est un
témoignage servant à modifier l’image négative que peuvent renvoyer certains quartiers.

2 janvier - Marc Dubord (98).jpg

A quoi peut servir la photographie dans ce type de projet ? 

MD : Aujourd’hui, nous sommes confrontés à une multitude d’images et cela devient un produit de consommation. Rien que le travail du photographe,
dans son studio, à développer, retoucher les photos, a complètement changé. L’arrivée du smartphone a bousculé cette donnée, c’est dommage car nous perdons le caractère précieux de l’image même si son usage s’est démocratisé. C’est comme habiter à la mer et passer tous les jours devant, on ne s’en rend plus compte. Ici, mon but est aussi de figer dans le temps des images du quartier pour revoir de belles choses qu’on ne voit plus.

Comment vont se dérouler vos reportages ?

MD : J’ai déjà fait une première série de photos architecturales, un autre membre de l’association va également apporter son oeil, car Photoxyde rassemble beaucoup de photographes. Ensuite, je vais rencontrer des acteurs du terrain, qu’ils soient habitants, commerçants, sportifs, bénévole associatif…etc. Nous allons partir de ces rencontres pour ensuite imaginer leur mise en lumière. Dans le cadre d’un projet avec le CHR sur le don d’organe, nous avions exposé en grand format et en extérieur les clichés des personnes rencontrées au sein de trois gares différentes à proximité du CHR, dont celle de Loos. Cela peut nous inspirer pour Clemenceau et les Oliveaux !

2 janvier - Marc Dubord (111).jpg

Pourquoi utiliser le noir et blanc pour vos photos ?
 

MD : Pour moi le noir et blanc va permettre de voir davantage le côté artistique d’une photo sans l’influence de la couleur. Cela fait ressortir les détails pour se concentrer sur le sujet, c’est un parti pris !

Page 16 - Portrait Marc Dubord-min (2)_0.jpg

 

INFOS PRATIQUES

L’ASSOCIATION PHOTOXYDE

Fondée en 2015 par Marc Dubord et Isabelle Lestienne, Photoxyde est une association qui regroupe 35 adhérents issus de l’univers
de la photo, des arts plastiques, du milieu culturel en général. « Incubateur artistique », l’association fait office de ressource (édition, formation production) et d’espace d’échanges entre professionnels et amateurs. Le studio est situé au 140, rue du Général de Gaulle à Wattignies.

www.photoxyde.org

 

QU’EST-CE QUE LE « CONTRAT DE VILLE » ?

Lorsqu’un quartier rencontre des difficultés économiques et sociales, il est classé « quartier prioritaire » selon différents critères établis par l’Agence
Nationale du Renouvellement Urbain (ANRU). Contracté entre l’Etat, les collectivités locales et leurs partenaires, le contrat de ville doit accompagner la transformation urbaine des quartiers en favorisant les initiatives des habitants mais aussi en faisant appel à des intervenants extérieurs forces de
proposition comme, ici, l’association Photoxyde.

 

A lire aussi
Renouvellement urbain

Dates, déconstructions, relogement, tout savoir sur le projet du quartier des Oliveaux.