Saint Nicolas

Saint Nicolas

La ville de Loos fête Saint-Nicolas depuis 1997.

La fête de Saint-Nicolas est fêtée à Loos chaque année depuis 1997. Après avoir réveillé Saint-Nicolas dans une ambiance folklorique, parents et enfants l'emmènent avec son âne Galopin, dans un cortège à travers des rues de la ville, la musique les accompagne. Tous les enfants, même les moins sages, espèrent être récompensés face à l'Hôtel de Ville par une pluie de friandises, avant de s'acheminer vers le Jardin Public.

Le géant Saint Nicolas, propriété de la ville de Loos, est géré par l'association Frères de Géants. Constituée d’un groupe d'amoureux du monde des géants, elle a pour but de défendre la culture populaire et dispenser un savoir au plus grand nombre en valorisant le patrimoine traditionnel de Loos et du Nord de la France, par tous moyens légaux, à travers la promotion de géants de cortège et de carnaval et la promotion des jeux traditionnels.

Première époque de 1997 à 2000
La conception et l'organisation de la fête du géant St-Nicolas et du Père fouettard à Loos s'est faite à cette époque en collaboration entre la Ronde des Géants et la Mairie de Loos.
L'association la Ronde des géants occupait alors la Ferme d'Ennequin et organisait tous les ans le défilé avec le Saint Nicolas de la ronde des géants (sur celui-la, le Saint Nicolas est perché sur l'âne et n'est pas indépendant). Étaient présents dans le défilé, le père fouettard (celui de la Ronde), la Mère fouettard (1999), et la bande des Lustucrus: (1999), Prion (2000), Lystéria (2000). Puis la Hotte géante du Père Fouettard (2000).


Deuxième époque 2001
L'association la Ronde des géants quitte la ferme pour rejoindre Ronchin et emmène ses géants dont tous les géants qui participaient au défilé de la Saint Nicolas. Il faut donc recréer un défilé mais sans les géants. La tâche est confiée à Nathalie Bailly qui travaillait à l'époque a la bibliothèque de Loos. Elle imagine un défilé autour de la Légende, c'est là qu’apparaît la charrette qui transporte les trois enfants dans les saloirs et la mise en scène du boucher aux ateliers municipaux.
La légende est racontée du haut du Balcon de la Mairie, la liste des enfants pas sages est arrachée par le maire et une pluie de bonbons est jetée sur la Foule. mais toujours pas de géant. Le Saint-Nicolas, sous forme humaine et le père Fouettard est un des cadres de la Mairie, transporté dans une calèche. Le défilé se termine au Jardin public avec un feu d'artifice qui remplace le brûlage de l'effigie du père Fouettard.


Troisième époque l'année 2002.
Dépourvu de géants pour sa fête traditionnelle, la municipalité décide d'en faire réaliser un. Albert Uyttenhove, décide de fabriquer non pas un, mais deux géants : le Saint Nicolas et son âne. Les travaux commencent à la ferme en août 2002 et les géants seront prêts pour Décembre.

Le géant St-Nicolas est né le 22 novembre 2002 et a été baptisé le 23 novembre 2002 à Loos, Ses parrains et marraines sont : le Pourchiot d’Orchies, la grenouille de Steenwerck et Raoul de Godewaersvelde. Il culmine à 4,40 m et pèse 90 kg. Quatre porteurs sont nécessaires pour le déplacer. Galopin, son âne, pèse 105 kg et nécessite six porteurs pour le faire avancer...

Aujourd'hui, la fête de Saint-Nicolas est organisée par la ville de Loos en partenariat avec l'association Frères de Géants. Celle-ci gère le portage et sort les géants (Le père Fouettard, l'âne et Saint Nicolas) le premier samedi du mois de décembre. Une sortie à l’hôpital Jeanne de Flandres est également prévue pour rendre visite aux enfants malades. Le Conseil Municipal des Enfants, très impliqué, prend part à cette visite.

La Ville de Loos renoue avec la tradition du beffroi pour les festivités de la Saint-Nicolas.

mar 26 nov 2019