Emma, aux petits soins pour vous remettre en forme

Emma Nabé

Rencontre avec Emma Nabé, esthéticienne spécialisée dans le bien être.

Pour notre 19ème focus commerçant, nous sommes allés à la rencontre d'Emma Nabé, esthéticienne, spécialisée dans le bien-être et la mise en beauté. Emma propose des soins (manucure/pédicure/épilation/maquillage) pour redonner de l'éclat à notre corps et notre visage. En somme, nous sentir mieux dans notre peau.

Bonjour, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Bonjour, je m'appelle Emma Nabé, par contre, je ne vous donnerai pas mon âge (rires) ! Je suis née en Côte d'Ivoire, j'ai deux filles âgées de 25 et 23 ans. Je serai bientôt mariée, car avec l'épidémie Covid-19, la cérémonie a été reportée. J'aime pratiquer le footing au moins deux fois par semaine, environ 5 tours complets au Parc de Loisirs et de Nature par séanceLorsque j'étais enfant, en Côte d'Ivoire, je pratiquais le football. J'aime également jouer au tennis, me balader à vélo et j'adore danser plus particulièrement les danses latino telles que la salsa.

Quel est votre parcours professionnel ?

Au départ, je suis autodidacte puisque cette passion pour les produits de beauté remonte à mes 7 ans. En Côte d'Ivoire, enfant, je fabriquais des produits de beauté avec des produits naturels en m'inspirant des adultes que j'observais. Ma mère possédait des dons de guérisseuse, j'aurais aimé qu'elle me transmette tous ses secrets mais j'aime à croire que peut être, j'ai hérité de ses capacités à apaiser certaines douleurs du corps avec mes mains et mes produits. Un de mes rêves serait de commercialiser une gamme de produits esthétiques que je fabrique pour moi. Je le réaliserai.

Après avoir œuvré dans la couture, la pâtisserie et également comme mère au foyer, j'ai pu réellement m'épanouir pleinement lorsque je suis arrivé en France. Ma famille et moi même avons dû migrer vers la France car, à la fin des années 90, une guerre civile sévissait en Côte d'Ivoire. Il m'a fallu repartir de zéro et apprendre la langue française que je ne maîtrisais pas du tout. Pendant cinq années, j'ai donc appris le français en suivant des cours au Centre université économie-éducation permanente de Lille 1. Pendant toute cette période je travaillais également comme assistante maternelle. Mais je voulais à tout pris réaliser mon rêve d'enfant et devenir enfin une professionnelle. Lorsque mon niveau me l'a permis, j'ai pu enchaîner ma formation et enfin obtenir un CAP d’esthéticienne option cosmétique et parfumerie. J'ai été formée à l’école Maestris Beauté Santé de Lille, ou j'ai appris les différentes formes de soins du corps et du visage.

Avez vous pu recevoir d'autres formations par la suite ?

Bien sur, avec le centre de formation Altheagrey, j'ai appris les techniques de massages et de soins liés au bien-être en lien avec les énergies (Ying -Yang). J'ai également une formation de prothésiste ongulaire et n'hésite pas à suivre ces stages en fonction des progrès et des évolutions des techniques. 

Comment avez-vous vécu la crise sanitaire ?

Bien sur, cette période était compliquée. Aujourd'hui, j'accueille des clients qui semblent éprouvés par cette période et ont besoin de se sentir plus à l'aise dans leur peu car celle-ci souffre de la pollution. Le port du masque ne facilite pas la respiration de celle-ci. Je propose une méthode de soin esthétique oxygénante de la peau qui est pratiquée avec des gants de soie, 100% naturelle. Ce soin dure 40 minutes et vous redonne durablement une peau douce et apaisée.

N'hésitez pas à prendre rendez-vous avec Emma et découvrir des soins personnalisés et adaptés à votre peau.

INFOS PRATIQUES

Emma Nabé 
Beauté et Bien-être

Esthéticienne 
44, rue du Général Leclerc
59120 Loos

03.62.65.23.38 ou 06.50.81.16.90

Retrouvez les tarifs et les soins sur le site internet : cliquez ici

Page Facebook : cliquez ici

Horaires d'ouverture :

  • Du mardi au samedi: 9h à 19h
  • lundi : déplacements à domicile
  • Fermeture le dimanche

Accès transports en commun : prendre la Liane 5 direction Haubourdin, arrêt mairie de Loos, à 5 minutes à pied. Suivre la rue Jules Guesde puis la rue du Général Leclerc (dans la continuité après le passage à niveau).

A lire aussi
Vie économique

Nous poursuivons notre tour des commerces et personnalités loossoises. Ce mois-ci : Patrick Defaux, du Café du stade.

Vie économique

Réouverture des commerces, reprise des focus commerçants ! Cette fois-ci, c'est au tour du salon de coiffure Studio 88.

Vie économique

Suite de notre série sur les commerçants loossois avec le spa privatif "Dans ma bulle".