Le petit badau : l'ambiance métal et moto, mais pas que !

petit badau

Suite de notre série sur les commerçants loossois avec le bar "Le petit badau".

"Le petit badau" est un café atypique où l'on peut croiser une clientèle très variée : des passionnés de motos, des amoureux de musique rock/metal, des étudiants comme des habitués. Ouvert en 2005 par Ludo et Jenny, partis depuis vers d'autres aventures dans le cantal, Florent a repris le flambeau tout en gardant l'esprit de ce bar dans lequel la musique tient une place importante.

Nous l'avons rencontré et avons découvert un homme passionné qui possède plusieurs cordes à son arc.

15 novembre - focus ptit badeau (Givry Sébastien) (42).JPG

  • Bonjour, peux tu te présenter et expliquer le parcours professionnel qui t'as mené jusqu'au "Petit Badau" ?

Bonjour, je m'appelle Florent Mesnildrey, j'ai trente ans, suis originaire de Bernay, une commune normande qui se situe dans l'ouest du département de l'Eure à 29 km à l'est de Lisieux. Pour l'anecdote, c'est dans cette ville que la chanteuse Edith Piaf a grandi et je lui rends hommage chaque soir à l'heure de la fermeture en passant le morceau "l'homme à la moto". J'allais oublier, je suis célibataire ! (rires).

J'ai étudié le droit avant d'obtenir un DUT technique de commercialisation. J'ai ensuite intégré l’IAE de Lille, une école universitaire de management spécialisé en gestion et marketing. Après avoir fait de l'intérim pour plusieurs sociétés et travaillé une année comme assistant marketing pour Décathlon, j'ai eu envie de devenir mon propre patron et ai décidé de reprendre l'affaire de Ludo et Jenny. Les premiers mois étaient particulièrement éprouvants car je cumulais les deux activités.

15 novembre - focus ptit badeau (Givry Sébastien) (1).JPG

 

  • Quelles sont les domaines qui te passionnent au quotidien ?

La musique est une de mes plus grandes passions. Pas une journée sans que je n'en écoute ! Mes goûts sont assez assez éclectiques mais j'avoue avoir une préférence pour le style métal/hard rock parce que justement c'est un genre dans lequel on peut retrouver toutes sortes d'influences. Certains groupes fusionnent avec la musique classique, funk, jazz, punk, blues voire rap comme "Rage against the machine" par exemple, ou encore Disturbed.

Le dénominateur commun reste la guitare électrique ! Elle est essentielle et les musiciens jouent réellement. À 8 ans, j'ai intégré une classe CHAM (Classe de Musique à Horaire Aménagé) qui m'a permis d'apprendre la clarinette. J'ai intégré ensuite une classe européenne au lycée et pris l'option musique au baccalauréat. Apprendre l'Anglais et devenir bilingue m'est souvent utile dans le travail car « Le petit badeau » accueille au rythme d'un concert voire deux par mois, des groupes Rock/Métal qui viennent parfois de l'étranger. Des groupes anglais, américains jouent parfois, plus rarement, j'ai prochainement une formation qui vient de Lituanie.

La bande dessinée me passionne également, notamment une collection qui se nomme « Joe Bar Team ». Et puis, j'aime beaucoup la moto, elle occupe une grande place dans ma vie personnelle.

15 novembre - focus ptit badeau (Givry Sébastien) (100).JPG

 

  • Avant que tu ne reprennes les rênes du bar, l'esprit motard était déjà présent. Qu'en est-il aujourd'hui et peux tu nous expliquer l'esprit, l'axe culturel que tu as souhaité insuffler au « Badeau » ?

Ludo et Jenny souhaitaient garder l'identité du bar après leur départ et ont vu en moi l'homme providentiel (rires). La moto reste un des aspects importants du bar. Je fais partie d'une association (125 NPDC). Nous organisons des sorties découvertes régionales qui se font au départ du bar et nous mènent parfois dans les musées. Je propose également mes services sur des événements extérieurs. Je fournis les tireuses et les fûts de bières pour les fêtes familiales (médiévales par exemple), festivals, mariages.... . J'organise aussi des soirées à thèmes pour Noël ou Halloween.

Vous retrouverez toutes nos dates de concert et événements sur notre page Facebook. Les concerts et l'univers rock font partie de l'ambiance du bar et sont au centre de mes priorités, avec Édith Piaf bien sur (rires). Par la suite, j'ai l'intention de programmer des concerts plus « familiaux » le dimanche dans des styles Gospel et Blues. "Le petit badau" est avant tout un bar à bière mais en plus des softs nous disposons d'un choix varié de rhums caramélisés, vanillés et de whiskies tourbés.

15 novembre - focus ptit badeau (Givry Sébastien) (73)_1.JPG15 novembre - focus ptit badeau (Givry Sébastien) (89)_1.JPG

 

  • Comment peut-on contacter "Le Petit Badau" pour être programmé ?

Uniquement par message sur notre page Facebook ou en venant en discuter au bar l'après-midi. Pour l'accueil des artistes, les conditions sont au cas par cas selon la situation géographique du groupe. Ils auront de quoi manger et se désaltérer avec de bonnes conditions techniques pour jouer. N'hésitez pas à venir me voir pour en parler car ma devise est « On est moche mais on mord pas !!! » (rires).

 

15 novembre - focus ptit badeau (Givry Sébastien) (58).JPG

15 novembre - focus ptit badeau (Givry Sébastien) (94).JPG

15 novembre - focus ptit badeau (Givry Sébastien) (81).JPG

15 novembre - focus ptit badeau (Givry Sébastien) (87).JPG

15 novembre - focus ptit badeau (Givry Sébastien) (109).JPG

 

15 novembre - focus ptit badeau (Givry Sébastien) (121).JPG

15 novembre - focus ptit badeau (Givry Sébastien) (118).JPG

 

INFOS PRATIQUES

15 novembre - focus ptit badeau (Givry Sébastien) (8).JPG

" LE PETIT BADAU ", 254 Rue du Colonel Colonna d'Ornano, 59120 Loos

  • Lundi : fermeture hebdomadaire
  • Mardi : 16h - 00h
  • Mercredi : 12h - 00h
  • Jeudi : : 12h - 00h
  • Vendredi :  12h - 00h
  • Samedi : 16h - 1h
  • Dimanche : 9h - 15h

Page Facebook

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

A lire aussi
Vie économique

Suite de notre série sur les commerçants loossois avec nos deux fleuristes du centre-ville.

Vie économique

Chaque mois, la ville de Loos met en avant ses commerçants.

Vie économique

Chaque mois, la ville de Loos met en avant ses commerçants.